Paris Photo 2021: Le regard de

Nathalie Marchal

Sans titre3

Nathalie Marchal, historienne de l’art et dénicheuse de jeunes talents, soutient le travail de plusieurs artistes et conseille des collectionneurs, des agences ou des entreprises, dans l’acquisition d’œuvres d’art ou dans l’organisation d’événements artistiques. Elle intervient également en tant que contributeur de contenus écrits ou membre de comité artistique.

Nathalie Marchal a une expérience professionnelle de plus de 25 ans dans le domaine de l’art moderne et contemporain et a exercé différentes fonctions dans le secteur privé et public. Elle mène des recherches et analyses des œuvres en espace public dans un contexte « art et ville », ainsi qu’une veille artistique permanente pour mieux appréhender les tendances et évolution du marché de l’art.

Instagram: @nathaliemarchal_pages
Linkedin: Nathalie Marchal

ANAÏS BOUDOT – Galerie Binome

Anais Boudot

Anaïs Boudot – Galerie Binome

Les oubliées, sans-titre 19, 2021, plaque de verre argentique anonyme, intervention sur gélatine, peinture dorée, pièce unique, 12 x 9 cm

Nathalie Marchal: 
Quels sont les nouveaux créateurs du “modèle” au XXI ème siècle, depuis la Renaissance et la représentation de la figure humaine par Picasso en passant par Bacon ?
Collage, tissage, peinture, masquent, recouvrent, laissent Disparaître…Apparaître. Dégoulinures aussi parfois en peinture qui déforment une certaine « esthétique » du modèle réaliste.
La présence du portrait prend toute sa puissance et est révélée dans des photographies anonymes retravaillées.
Une tendance repérée depuis quelques années dans le domaine de l’Art contemporain, une interprétation par de nombreux artistes dont Julie Cockburn (Flowers) et Carole Benitah (Galerie 127) avec son édition « Jamais ne t’oublierai », qui exposent aussi à Paris Photo ». Ici, le titre les « Oubliées », comme une féminisation tels les visages anonymes de Boltanski et son thème si essentiel sur la mémoire »

AGNÈS GEOFFRAY –  Galerie MAUBERT

Agnes Geoffray

AGNÈS GEOFFRAY –  Galerie MAUBERT

Pliures II, 2019, digital print on silk, 52 x 41 cm

Nathalie Marchal:
“Des images sur soie.
Des images que l’on porte sur soi.
Des images qui nous touchent, littéralement.
Les soies, comme les fichus, qui enserrent la tête et le cou, et les protègent aussi.
La pliure, une fente qui sépare et relie.
Dans pliure, on peut lire la cassure, une rupture dans l’image, qui morcelle les espaces de lecture, pour offrir un ou plusieurs espace, d’un seul regard.
Le pli suppose le revers, le derrière de l’image, le caché, le mis de côté.
Une image qui s’enveloppe dans sa propre matière.
La pliure révèle ou dissimule, le détail devient indice.
Le détail attise la pulsion scopique.
L’image se plie, se déplie, se replie.Des images en tension, des personnages sous emprise, une violence souterraine,
et voilée, qui se loge dans les plis et se dérobe à notre regard.”
Extrait du dossier presse “PLIURES” (Courtesy: Galerie Maubert)

Huub Schilte & Jacqueline Portielje – Kahmann Gallery

catwoman

Huub & Jacqueline Schilte & Portielje – Kahmann Gallery

Archival Pigment print, 78 x 78 cm

Nathalie Marchal:
“Kahmann versus Catwoman, Batwoman.

Beaucoup de grâce et de féminité avec un superbe ensemble de photographies autour d’une série « double ».”

DENIS DARZACQ – Galerie RX

Denis DARZACQ_3

DENIS DARZACQ – Galerie RX

Absence N°02, 2018 Impression jet d’encre encadrée 130 x 100 cm

Nathalie Marchal:
“L’artiste offre une seconde perspective d’existence à ses anciens tirages photographiques colorés, découpés: assemblage éphémère de morceaux , formes, le temps de la nouvelle photographie qui fige, en une absence de sens, de narration, uniquement celle que l’on veut bien lui donner dans cette abstraction recomposée.”

IRA LOMBARDIA – Galerie Alarcon Criado

Ira LOMBARDIA

IRA LOMBARDIA – Galerie Alarcon Criado

The Rest is History, 2021, Photoengraving and Screen print, 117×84 cm

Nathalie Marchal:
“Je pense à Lee Ufan versus photographie.”

PHILIPPE DE GOBERT – Galerie ALINE VIDAL

Philippe de GOBERT

PHILIPPE DE GOBERT – Galerie ALINE VIDAL

Piano Luce (Le Bois des Moutiers, Varengeville-sur-Mer), 2008, tirage numérique, 158 x 110 cm

Nathalie Marchal:
“Construction et occupation de l’espace. Du merveilleux en architecture. J’aime cette composition disloquée du piano et cette recomposition.”

SERGE NAJJAR – Galerie TANIT

Serge najjar

SERGE NAJJAR – Galerie TANIT

Polaroid Sea, 2019, Pigment Print on Ultrasmooth Fine Art Paper mounted on Aluminium, 87,5 x 70 cm

Nathalie Marchal:
“Couper, cadrer l’infinitude horizon. Fenêtre avec vue.
L’immensité est un désir d’éternité.”

EDGAR MARTINS – Galerie Melanie Rio Fluency

Edgar Martins

EDGAR MARTINS – Galerie Melanie Rio Fluency

Untitled – What Photography & Incarceration have in Common with an Empty vase, 2019, B&W Resin print, mounted on aluminium with floating coloured vinyl, 120 x 150 cm

Nathalie Marchal:
“Cette photographie est un hommage à un détenu que Martins a rencontré à la prison de Birmingham.
Il peignait la fenêtre de sa cellule d’une couleur “jaune coucher de soleil”, puis il a peint une nouvelle fenêtre « bleu ciel », ce ciel bleu qu’il ne voyait plus. Le paysage représenté a été tourné dans les Everglades, où il a passé des vacances avec sa famille avant d’être incarcéré.
Le rectangle bleu flotte sur le tirage, il est sérigraphié directement sur le plexiglas avec une peinture utilisée pour réaliser les vitraux.”

YUVAL YAIRI – Galerie Podbielski Contemporary

YUVAL YAIRI

YUVAL YAIRI – Galerie Podbielski Contemporary

9601, 2021, Inkjet print on Hanhnemuhle Photo Rag ultra smooth paper mounted on Alu-Dibond and framed with museum glass, 50,2 x 70,2 cm

Nathalie Marchal:
“Les lieux se transforment à travers la perspective personnelle de l’artiste, de déconstruire et recomposer les espaces, les temps et les événements.”

CY TWOMBLY – Galerie GAGOSIAN

Cy TWOMBLY

CY TWOMBLY – Galerie GAGOSIAN

Roses (Gaeta), 2004, Color Dry-print

Nathalie Marchal:
“Parce que c’est CY TWOMBLY 🧡

Découvrez les plus belles expositions avec l’App Art is Heart